Les culottées – Pénélope Bagieu

Aujourd’hui je viens vous parler d’un très beau livre que j’ai dévoré et qui m’a totalement conquis, à tous points de vue. J’avais rapidement entendu parler des Culottées à la sortie du premier tome et si le concept m’avais interpellé, le livre étant un peu cher et ne connaissant pas beaucoup son auteure, je n’avais pas donné suite.

En effet pour moi Pénélope Bagieu, c’était « juste » l’auteure de Joséphine, une BD que j’avais emprunté « pour voir » à la médiathèque et qui m’avait laissé assez indifférente. Je n’avais pas accroché à l’univers, ça arrive. Et puis un jour Cadavre exquis a débarqué à la médiathèque et cette fois, ça m’a parlé. J’ai beaucoup aimé cette BD que j’ai lu d’une traite. Le graphisme, la narration, l’histoire déjà teintée de féminisme, je l’ai trouvé très chouette. Mais c’était tout ce que proposait la médiathèque et j’en suis restée là. Entre temps j’ai déménagé et Oh joie j’ai découvert il y a peu, que les deux tomes des Culottées étaient disponibles dans la nouvelle médiathèque de ma ville. Je les ai réservé et c’est le tome 2 qui a atterri dans mes mains en premier et dont je vais vous parler. Je viendrai compléter lorsque j’aurai lu le premier.

couv2.jpg

 

Les Culottées tome 2, met en avant des femmes de l’ombre aux destins pourtant extraordinaires, dans des domaines tous différents. J’ai découvert la plupart de ces femmes et chaque histoire ou presque, m’a pris aux tripes et touché en plein coeur. Des débuts de vie souvent compliqués voir même tragiques, de la résilience, de la force, de la determination à toutes épreuves et contre tous, sont les points communs de toutes ces femmes, malgré des univers, pays ou encore milieux sociaux totalement différents. Musiciennes, volcanologue, combattante, astronaute… Les portraits sont courts mais intensément vivants, l’essence de chaque femme est parfaitement retranscrit, chaque portrait nous donne envie d’en savoir plus et c’est bien la preuve que la BD rempli parfaitement sa fonction de mise en lumière de ces femmes. La narration tout comme les illustrations sont parfaites, on s’immerge totalement dans chaque histoire et il est difficile d’en ressortir indifférent.

En plus de mettre en lumière ces destins méconnus, Penelope Bagieu, par son choix de femmes qui ont toutes eu un impact considérable dans leur pays ou leur discipline, nous rappelle par des temps où les droits des femmes menacent de faire marche arrière, l’importance de ne jamais baisser la garde et de continuer à lutter pour que les droits des femmes non seulement continuent d’évoluer mais aussi ne régressent pas. Je la cite :  Le jour (où j’ai compris que j’étais féministe est le jour) où j’ai réussi à être fière de ce mot en l’assumant et le revendiquant. Ce mot est considéré comme diabolique. On l’associe à l’hystérie, l’anti-mecs. Être féministe, ce n’est pas être contre les hommes, c’est simplement vouloir l’égalité entre hommes et femmes. Dire qu’on est féministe n’est pas une honte. C’est un travail de pédagogie. Les femmes sont très fortes. Il faut que les filles qui grandissent soient fières de dire “Je suis féministe”.  »

penelope-bagieu-culottees-bd.jpg

Etre féministe ne devrait pas être considéré comme une opinion ou une revendication, cela devrait être une attitude naturelle. Je recommande de tout coeur ces ouvrages.

Edit : J’ai enfin pu lire le premier tome. Il m’a un peu moins pris aux tripes que le tome 2, je sais pas, une question de rythme narratif peut être, les récits me laissant parfois un peu sur ma fin. Mais notons bien que cette remarque existe uniquement parce que le tome 2 m’avait littéralement transporté, et celui là un peu moins. Mais les destins présentés sont toujours tout aussi intéressants et pertinents.

Une réflexion sur “Les culottées – Pénélope Bagieu

  1. Ping : California Dreamin’ – Pénélope Bagieu – Une tribu à l'ouest

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s