La pollution internet

En tant que blogueuse mais surtout graphiste de profession, il ne se passe pas une journée sans que je n’allume mon ordinateur et n’utilise internet. Je suis donc tout particulièrement concernée par cette pollution, invisible, mais néanmoins bien réelle et impactante.

Si nous n’y pensons pas ou l’oublions au quotidien, notre consommation internet à un réel impact écologique. Les data centers du réseau internet sont de plus en plus energivore et plus nous consommerons, plus ils consommeront d’énergie également. Nombre de métiers à l’image du mien, utilisent aujourd’hui internet quotidiennement et ce tous secteurs confondus, sans parler de notre consommation de loisirs. Si internet est devenu indispensable dans nombre de domaines, quelques gestes simples peuvent néanmoins faire baisser notre consommation énergétique.

 

machine-royal-valise.jpg

Allumez une petite lampe à pétrole, ressortez votre vieille machine à écrire… Mais non je déconne. Cela dit y a pas, c’est quand même vachement plus classe qu’un ordi. Oui on peut réduire sa pollution internet sans « revenir à l’âge de pierre » (palme de la mauvaise foi ultime, de la justification « je peux pas être écolo ») et non ça ne sert pas à rien, car chaque geste compte et d’autant plus dans un domaine qui concerne des milliards d’utilisateurs, dont le changement d’utilisation pourrait avoir un réel impact si-gni-fi-ca-tif ! oui oui !

Petite liste non exhaustive de trucs simples qu’on peut faire :

– Il faut savoir que lire en ligne et encore plus regarder des vidéos en ligne, consomme énormément d’énergie. Dans la mesure du possible, limiter cette pratique en enregistrant directement PDF, vidéos, musique etc. sur son ordinateur plutôt que de les consulter connectés, sera moins energivore.

– Les clouds et autres boites mails débordantes demandent également beaucoup d’énergie, en gros plus vous stockez en ligne, plus vous consommez. Alors après avoir partagé l’album d’anniversaire de baby chouchou avec toute la famille, pensez à le retirer du serveur. Préférez stocker vos documents importants sur vos ordinateurs plutôt qu’en ligne. Désabonnez vous des pubs et autres newsletters que vous ne consultez pas, et pensez à nettoyer régulièrement vos boites mails.

– N’envoyez pas de mail inutilement, à moult utilisateurs. Au boulot si vous avez quelque chose à dire à votre collègue, allez le voir. C’est bon pour la convivialité et pour votre fessier ! Optimisez vos pièces jointes, zippez les documents lourds et SURTOUT SURTOUT arrêtez les images en signature automatique. Je suis graphiste et je dois donc vous le dire, les bannières de signature c’est ringard et dans 99,9% des cas, très moche. Et ça consomme un max ! Donc sauvez nos yeux, sauvez la planète et virez moi ça, merci.

– Créez vous une liste de favoris pour aller directement aux adresses des sites que vous consultez régulièrement, plutôt que de passer par des requêtes web pour y accéder. Et quitte à utiliser un moteur de recherche, préférez le écolo. Au moins la pollution générée par vos recherches sera redistribuée dans des projets écologiques : Lilo – Ecosia

Rien de bien compliqué non ? Et pourtant c’est bien utile !

Ce n’est pas parce qu’on ne peut pas tout faire, qu’il ne faut rien faire. 😉

ob_789221_15356542-1240997925981049-916087271718.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s